24/02/2013

Journée internationale de la langue maternelle

Extrait du message de la Directrice générale de l'UNESCO,
Irina Bokova
à l'occasion de la Journée internationale de la langue maternelle

UNESCO, le 21 février 2013

La Journée internationale de la langue maternelle est une occasion privilégiée de souligner l'importance des langues pour l'identité des groupes et des individus, au fondement de toute vie sociale, économique et culturelle.
Le multilinguisme est une force et une chance pour l'humanité. Il incarne notre diversité culturelle, il encourage le brassage des points de vue, le renouvellement des idées, l'élargissement de nos imaginaires. Le dialogue authentique passe par le respect des langues, et c'est pourquoi l'UNESCO travaille à promouvoir l'usage des langues comme moteur de compréhension mutuelle. Nous encourageons l’enseignement dans la langue maternelle, qui permet de mieux lutter contre l’analphabétisme et contribue à une éducation de qualité. La protection des langues assure aussi la sauvegarde et la transmission des savoirs rares ou autochtones. Elle peut être le moyen de donner à chacun les moyens de se faire entendre, de se faire respecter, et c'est une force d'inclusion sociale. 

***
Cette journée est célébrée le 21 février (le 24 cette année à Aubervilliers) en mémoire du jour où, en 1952 à Dhaka, au Pakistan oriental (actuel Bangladesh), la police ouvre le feu sur des étudiants manifestant pour leurs droits linguistiques et pour la reconnaissance du bengali comme langue officielle.

***
Alors, le dimanche 24 février 2013, la première journée de la langue maternelle est organisée à Aubervilliers par la Ville et l'association culturelle bangladaise Udichi.
Dans les alcôves du Magic Mirror de l'Espace Fraternité on parle...

Bengali
Espagnol
Tamoul
Créoles (Guadeloupe, Ile Maurice, Haïti)
Mandarin
Kabyle
Arabe
Bambara
Fon
Tshiluba
Roumain
Français
Portugais
 ...

Les Souffleurs sont là.
Présentations. Introductions. Commando poétique.



14H. Les prémices.
Douces installations et timides arrivées.











Puis. Nombreuses arrivées. Sonorités colorées.

 

Petit privilège à Shahidul Islam,
Ambassadeur du Bangladesh en France venu commémorer la Journée des martyrs de la langue.


 

Retrait du commando,
et préparation des premières cueillettes de paroles poétiques dormantes recueillies dans l'intimité des communautés linguistiques d'Aubervilliers (à suivre dans un prochain article...) !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

écritoire des impressions... à vos plumes!